LE BLOG DE L’AVPAV (association pour la valorisation du patrimoine architectural du valentinois)

INVITATION

L’ Association pour la Valorisation du Patrimoine Architectural du Valentinois (AVPAV)
vous invite à une rencontre

Vendredi 07 octobre 2022,  17 h

à la médiathèque F. Mitterrand, 26 place Latour-Maubourg 26000 Valence

« Pierre-Marie Bossan, un architecte symboliste,
son influence dans la vallée du Rhône » 

Philippe Dufieux parlera de l’architecte auteur de la basilique de Fourvière, Pierre-Marie Bossan,
vous voyagerez dans la vallée du Rhône jusqu’à Marseille
et (re)découvrirez l’ampleur de son œuvre et toute son importance.
Présentation aussi de remarquables documents sortis des fonds d’archive…

16 h 30
> Ouverture des portes


 

17 h 00
> Mot d’accueil

par Thomas Joulie (Président de l’A. V. P. A. V.)


 

17 h 15
> Présentation de la restauration de Notre-Dame du Rosaire à Marseille

par Xavier David (Architecte, licencié en Histoire de l’Art)


 

17 h 30
> Présentation des plans d’archives

par Julien Mathieu (Conservateur des Archives de l’agglo Valence Romans)


 

17 h 45
> « Joannis Rey, élève et associé de Bossan »

par Daphné Michelas (Historienne du patrimoine)


 

18 h 00 Conférence

« Pierre-Marie Bossan, un architecte symboliste » 

par Philippe Dufieux (Professeur à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Lyon, directeur d’EVS-LAURe UMR 5600)

La figure de l’architecte lyonnais Pierre-Marie Bossan (1814-1888) demeure attachée à la construction de la basilique de Fourvière (1872-1896), véritable poème marial qui se mue en citadelle de la foi dans le contexte de la fin du XIXe siècle. Romano-byzantin, éclectique, symboliste, les épithètes jouent la surenchère pour définir le style d’un architecte qui se distingue surtout par une étonnante liberté d’esprit, forgeant au début du Second Empire un art religieux nouveau en marge du centralisme artistique contemporain dont le néo-gothique sera l’expression consacrée. Quarante ans durant, Fourvière s’impose comme un véritable laboratoire de formes dans lequel l’architecte et ses élèves puisent l’âme et la plastique de leurs travaux. Mais Fourvière, c’est aussi une véritable « école » formée de plusieurs générations d’élèves et de suiveurs qui diffusent l’art de Bossan dans la région lyonnaise et la vallée du Rhône – de Valence à Marseille – au point de s’imposer comme l’une des entreprises de décentralisation artistique les plus abouties du XIXe siècle français.

Illustration :Pierre-Marie Bossan, basilique Sainte-Philomène d’Ars-sur-Formans (Ain, à partir de 1862).

ARTICLES RÉCENTS

A VOS ARCHIVES…

AUTRES ARTICLES…

ON EN A PARLÉ

…dans la presse…

Vu dans le "V" N°5 01/ 2021, magazine d'informations municipales de Valence

Vu dans DL 15/11/2020

Vu dans DL 11/2020

… à la radio…

DÉCOUVREZ …

LES NOTICES DU FONDS JOULIE

DANS L’AGENDA

Pas d'événement actuellement programmé.

compteur de visite site web